Chaudière : mode d’emploi

Économie d’énergie et protection de l’environnement obligent, lors de l’achat d’un nouveau système de chauffage, les maitres mots sont performance et écologie. Mais quel type de chaudière répond le plus à ces exigences ?

La chaudière à fioul à condensation

Même si nombreux d’entre nous profitons encore sans insouciance du beau temps, la saison estivale touchera bientôt à sa fin. Raison de plus pour s’occuper dès maintenant de son chauffage. Qui plus est, l’achat de cet équipement peut peser très lourd sur les dépenses du ménage. D’où l’obligation de prendre le temps de bien réfléchir avant de se décider pour un modèle en particulier, voire même se faire conseiller par un chauffagiste professionnel.

Pour ma part, comme j’ai déjà un contrat avec un distributeur de fioul domestique, j’ai tout simplement remplacé ma vieille chaudière standard par un modèle à condensation. La raison ? Peu gourmand en énergie, ce système de chauffage propose un très bon rapport rendement/performance. D’ailleurs, ce sont les techniciens de chez Qualifioul qui se sont chargés de l’installation de ma nouvelle chaudière. En effet, je suis restée fidèle à ce prestataire de service depuis des années, car la société ne s’occupe pas seulement de l’approvisionnement en combustible. L’entreprise s’occupe également de l’entretien des chaudières.

Choisir une chaudière efficace

La chaudière à gaz

Avec le fioul domestique, la chaudière à gaz figure sans doute parmi les modes de chauffages les plus utilisés par les Français. Mon ancien logement en était équipé et je me rappelle très bien qu’en plus de chauffer la maison, celui-ci assurait également la production d’eau chaude. En outre, j’utilisais aussi le gaz pour cuisiner. Seule ombre au tableau, comme la chaudière était de type standard, l’appareil était très gourmand en combustible.

Ainsi, si vos préférences vont vers la chaudière à gaz, privilégiez plutôt les modèles de dernière génération comme ceux à condensation par exemple. Installé dans une nouvelle construction, cet équipement répond parfaitement aux standards imposés par la Régulation Thermique 2012. Ici la seule règle à observer lors de l’achat de ce type de chauffage est d’opter pour une chaudière fonctionnant au gaz naturel. Pour cause, avec le propane, l’installation d’une citerne de stockage est indispensable.

La chaudière électrique

Je vais terminer mon article consacré aux chaudières avec les modèles électriques. Personnellement, même si ce mode de chauffage est actuellement très plébiscité, je ne suis pas vraiment fan. Mon désintéressement est justifié par sa grande consommation en électricité surtout si la chaudière électrique fait à la fois office de chauffage central et de chauffe-eau sanitaire. Ainsi, plus la surface est conséquente, plus l’utilisation de cet appareil fera mal au portefeuille.

Me concernant, je n’en équiperais jamais mon appartement excepté pour quelques radiateurs d’appoint. Toutefois, force tout de même de constater que la chaudière électrique est la plus respectueuse de l’environnement, puisqu’avec cet appareil le rejet de CO2 est quasiment nul. En outre, vendu à des prix abordables cet équipement est immédiatement fonctionnel et ne demandent pas d’installation particulière. Faites votre choix entre la murale et la chaudière électrique au sol.

Écrit par Karine le dans Travaux dans la maison

A partager sur Twitter, Facebook et Google+

Commenter cet article

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : vg2jhjusgq